Rachael

Les pierres sont habituellement présentées à la verticale et on ajoure alors un maximum le support pour leur permettre d'attraper la lumière. Faisant fi des traditions, Frédéric Rhodes couche son Péridot et lui permet ainsi de recevoir infiniment plus de lumière que sur une bague classique
Le vert irradiant de cette pierre prend alors toute sa force

Il est inséré dans une addition de deux rectangles d'Or donc l'intersection correspond au centre de la pierre, la sublimant

Sur demande nous étudierons la pose d'une autre nature de pierre sur cette bague semi précieuse ou précieuse